Une comédie Sociétale

Résumé

Dans les Swinging Sixties la nation tout entière est sous le charme de Sophie Straw, la nouvelle star de la comédie à succès de la BBC. Ça tombe bien, cette ancienne Miss Blackpool n’a qu’une ambition dans la vie : faire rire les gens. En studio comme à l’écran, l’équipe du feuilleton vit de grands moments. Les scénaristes, pour qui le genre comique est une religion, cachent tous deux un secret. Pur produit d’Oxbridge, le producteur est dévoué corps et âme à l’équipe en général et à Sophie en particulier. Quand à Clive, le premier rôle masculin, il a la tenace intuition que ce n’est qu’une parenthèse dans sa carrière… Lorsque la fiction rejoint la réalité de trop près et que le scénario épouse les péripéties de la vie, chacun doit faire un choix. Continuer ou changer de chaîne ? Une défense et illustration de la pop culture et du divertissement, plein de fous rires et de tendresse.

 

Critique

Dans ce roman, Nick Hornby nous livre un tableau coloré, dynamique et très réaliste de la société anglaise des années soixante. Derrière la recherche de lumière : le rêve de cette ancienne Miss Blackpool de jouer dans une série télévisée, il y a une réalité pleine de contrastes, une société qui se cherche, qui fait exploser ses repères traditionnels. L’Angleterre des années soixante tâtonne, se questionne sur la place des femmes, leur rôle et leur émancipation, sur l’acceptation de l’homosexualité, ou encore sur la réussite sociale.
Oui Funny Girl est avant tout une comédie. On y découvre cette jeune femme qui entre dans l’univers des comédies de la BBC. Elle veut faire rire les gens et être connue, mais pas à n’importe quel prix, elle n’est pas la potiche que beaucoup de machos espèrent ou croient!
On y découvre aussi les coulisses de la conception d’un feuilleton télévisé appelé à interpeller et pas seulement à distraire. La télévision d’alors n’est pas seulement miroir du téléspectateur mais c’est un média qui interpelle, bouscule et lève le voile sur certains tabous.
Le livre s’impose par ses dialogues cinglants et son humanité volontiers moqueuse. Le livre s’impose aussi pour son humour so british et son ambiance anglaise si particulière.
Humour, romance, rêve de réussite sur fond de revendications sociales voilà ce que nous livre Nick Hornby.

Avis

100301_IMG_funnygirl_sixties_2_756

Funny Girl est pour moi un livre pétillant, pour lequel j’ai ris et qui m’a donné envie de ré-écouter les grands groupes anglais des années soixante. Derrière cette légèreté, les grands thèmes et enjeux sociétaux y sont bien traités, sans tabou ni complaisance.

Un regard critique parfois piquant sur la société anglaise d’alors. Une lecture qui m’a donc instruit et diverti.
Si vous êtes un amoureux de l’Angleterre, de ses groupes si famous, de son humour so british ou encore de son flegme légendaire, vous ne pouvez pas passer à côté de cette lecture !

Réagissez si vous le souhaitez

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :