Histoire de famille ou secret de famille?

« Un manoir en Cornouailles » Eve Chase, 2018

Résumé

En tête du livre Un Manoir en Cornouailles"

Pencraw, un manoir dans un coin perdu des Cornouailles. Un manoir peu entretenu où les Alton avec leurs quatre enfants aiment s’y retrouver été après été. Le manoir prend alors vie au rythme des bêtises et des aventures de ces quatre enfants qui sont de vrais explorateurs. Ce bonheur familial va basculer suite à un événement tragique. Plus rien ne sera alors pareil, le manoir continuera bien à accueillir cette famille mais l’ambiance, la vie sembleront avoir disparus. Le début de la déchéance pour ce manoir, le début de l’éclatement familial.

Cinquante plus tard, nous découvrons Lorna qui avec son fiancé cherche un manoir où célébrer leur mariage. Lorna a une idée bien précise, elle veut que cela ait lieu dans les Cornouailles, dans un manoir qu’elle se souvient avoir visité lorsqu’elle était petite. Quel est son lien avec ce manoir ? Pourquoi a-t-elle l’impression que ce lieu appartient à son histoire personnelle ?

Critique littéraire

Une histoire construite sur deux époques où l’on suit la famille Alton et sa vie dans ce manoir dans les année 68, et la quête de Lorna en 2018. Les chapitres se suivent et le lecteur passe d’une époque à une autre, d’histoire de famille à une autre. Cela donne un certain rythme au livre et cela permet de faire du manoir le personnage central du roman, une des originalités du roman. Un manoir très bien décrit, tout comme la région des Cornouailles, le lecteur arrive à se projeter dans ces paysages verdoyants. Le lecteur ressent le climat humide ou encore le calme de la campagne anglaise.

Les chapitres relatant les aventures de la famille Alton sont traités de manière plus approfondie, les descriptions y sont bien construites et l’humour anglais ne peut que séduire le lecteur.

Un roman que l’on classer dans deux catégories : celui des secrets de famille car il s’agit véritablement de comprendre l’histoire de vie de Lorna. Un roman que l’on peut aussi qualifier de feel good : une ambiance légère dans laquelle le lecteur est pris, une atmosphère souvent drôle.

Avis

J’ai aimé ce livre pour son atmosphère: une immersion dans la campagne anglaise avec ses paysages et ses traditions.

J’ai aussi aimé ce livre pour ses personnages: leurs blessures si humaines, leur singularité et leur humour so british, même si j’ai nettement préféré les passage sur la famille Alton. Je me suis parfois ennuyée avec Lorna, mais la cohérence de l’histoire a atténué cet ennui !

 

Réagissez si vous le souhaitez

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :